Blog navigation
Derniers articles

L'inhalation indirecte et l'inhalation directe

5 Aimé

MTL, DL, inhalation directe, inhalation indirecte… qu’est-ce que toutes ces expressions veulent dire ? A travers cet article nous allons vous faire un résumé de ce qu’il y a à savoir sur les différentes manières de vaper.

En effet il existe deux grands types de tirages dans la vape ! Et ces derniers peuvent avoir un impact considérable sur votre choix de matériel. Ils peuvent ainsi influencer le choix de votre box, de votre clearomiseur ou encore de votre drip-tip (embout de e-cigarette).

La vape indirecte

L'inhalation indirecte aussi appelée MTL vient de l’anglais Mouth To Lungs, c’est-à-dire « de la bouche aux poumons » : cette méthode de tirage est largement utilisée par les anciens fumeurs de tabac. C’est pourquoi les débutants dans la vape vont généralement s’orienter vers ce type de tirage et donc vers des matériels de vape favorisant l’inhalation indirecte. C'est-à-dire des clearomiseurs avec un drip-tip 510, offrant une vape plus restreinte et serrée, et des résistances se rapprochant de 1 ohm, voire le dépassant, qui ne vont pas avoir besoin d'une trop grande puissance.

Etant proche des sensations et de l'expérience d'une cigarette traditionnelle, la vape MTL va aider à faire la transition entre le tabac et la cigarette électronique. Ce type d’inhalation fonctionne en deux temps : la vapeur arrive en bouche dans un premier, stagne dans la bouche avant d’être inhaler dans les poumons dans un second temps.

Aussi, la vape MTL, en plus de moins consommer de liquide et de batterie, offre une bonne transcription des arômes tout en restant discrète étant donné qu’elle émet moins de vapeur.

La vape directe

L'inhalation directe, aussi appelée DL qui signifie Direct to Lungs, soit « directement aux poumons », est quant à elle une inhalation en un temps et va se rapprocher d’un tirage « chicha ». La vapeur va directement être inhalée dans vos poumons.

L’inhalation directe est généralement pratiquée par des vapoteurs expérimentés. Cette méthode va être davantage adaptée à du matériel puissant, avec de larges arrivées d’air. Cela va donc générer un volume de vapeur plus important que sur du matériel à « vape indirecte ». Cette vape est généralement liée à l’utilisation d’un drip-tip plus large (de type 810) avec de grands airflows (arrivées d’air). Elle va donc demander des aspirations plus aériennes, qui vont générer de gros nuages de vapeurs et offrir de généreuses saveurs.

Il s'agit plutôt d'une vape plaisir que d'une vape qui a pour but d'aider à arrêter la cigarette classique. Les sensations ne vont pas être les mêmes que celles d'une vape MTL ou d'une cigarette traditionnelle.

Pour avoir une bonne production de vapeur, il est préférable d’utiliser un liquide chargé en glycérine végétale (VG), 50% ou plus. Des résistances subohm sont utilisées pour ce type de vape, généralement en dessous de 0,60 ohm. Comme les résistances vont être basses, elles vont demander une plus grande puissance venant de la batterie.
Logiquement, la consommation en batterie et en liquide va être plus conséquente. Vous allez devoir réapprovisionner régulièrement votre clearomiseur en liquide et recharger votre batterie plus souvent.

Quelle cigarette électronique choisir ?

Comme indiqué plus haut dans l’article le matériel choisi va différer selon le type de tirage désiré.

Grossièrement un matériel débutant ou intermédiaire, produisant peu de vapeur avec de petites arrivées d’air va s’adapter à un tirage indirect tandis qu’un gros matériel, puissant, produisant beaucoup de vapeur va s’adapter à un tirage direct.

Le mode de tirage va notamment dépendre de la résistance installée sur votre clearomiseur. La résistance qui va être à l’initiative de la production de vapeur de votre matériel est généralement comprise entre 0,60 et 0,20 ohm voire 0,10 ohm. Vous retrouvez cette indication sur la résistance elle-même ou bien sur les fiches techniques matériel, disponibles sur notre site par exemple.

Ainsi nous partirons sur une vape indirecte pour des résistances supérieures à 1 ohm et sur une vape directe pour des résistances inférieures à 1 ohm.

Il vous suffit maintenant de regarder sur chaque matériel quelle résistance peut être installée dessus. Je rappelle également qu’un matériel peut aussi bien proposer un tirage direct et un tirage indirect puisque plusieurs résistances peuvent être installées sur ce dernier.

Parmi les différentes cigarettes électroniques que nous pouvons vous proposer :

Pour une inhalation indirecte, le Kit Vilter vous rappellera les sensations d'une cigarette classique. Vendu avec des filtres en papier en plus de son drip-tip noir, leur tirage serré sera parfait pour votre transition de la cigarette traditionnelle vers la vape.
Aussi, le Kit Coolfire Z80 offre une inhalation indirecte, mais peut aussi se transformer en cigarette électronique pour inhalation directe. Ses résistances allant de 1,6 ohm à 0,3 ohm proposent un large choix de vape. Elle sera destinée à des vapoteurs un petit plus expérimentés car elle fonctionne grâce à des accumulateurs (des batteries rechargeables amovibles).

Pour une inhalation directe, le Kit Drag X Plus va vous permettre de faire de beaux nuages de vapeurs. Avec les deux résistances de 0,2 ohm, vous permettant de vaper entre 40 et 60W et de 0,15 ohm, vous permettant de vaper entre 60 et 80W.
Le Pod Swag PX80 est une cigarette électronique qui passe partout. Son petit format passe facilement dans une poche. Parfait pour commencer la vape et avoir une vape plus ou moins directe, elle est alimentée, comme le Kit Drag X Plus et le Kit Coolfire Z80, par un accumulateur 18650

Laissez un commentaire