Blog navigation
Derniers articles

Où partir en vacances avec sa cigarette électronique ?

3 Aimé

Voyager avec une cigarette électronique n’est pas de toute tranquillité. Pour vous préparer au mieux à un voyage à l’étranger avec une e-cigarette, que ce soit les restrictions dans les différents types de transports ou les interdictions dans les pays à travers le monde, la cigarette électronique a la vie dure !

Voyager en avion avec sa cigarette électronique

Le voyage en avion contraint tous les vapoteurs à s’adapter à ce vol de plus ou moins longue durée. Vider son réservoir, n’emmener qu’une certaine quantité de e-liquide… Toutes les informations utiles pour le voyage en avion avec une cigarette électronique est sur cet article !

Voyager en train avec sa cigarette électronique

Le voyage en train est bien moins restrictif que le voyage en avion avec une cigarette électronique. Il n’y a même presque aucune contrainte à voyager en train avec sa cigarette électronique. Etant donné que le train ne monte pas en altitude (ou très peu), il n’y aura pas de problème de pression et de liquide qui se liquéfie. Vous pouvez transporter votre e-cigarette comme bon vous semble mais étant donné qu’il s’agit d’un transport collectif fermé, il est demandé de ne pas utiliser sa cigarette électronique à bord, puisqu’elle est considérée comme une cigarette traditionnelle.

Au niveau des gares, il n’y a pas d’interdiction qui concerne toutes les gares et quais de gares en plein air. Ce sera à vous de bien observer autour de vous pour apercevoir les différentes signalétiques qui peuvent indiquer une interdiction de fumer et de vapoter.

Les restrictions des différents pays

En Europe

Dans la plupart des pays européens, posséder et acheter une cigarette électronique et acheter des e-liquides sont autorisés, cependant, vapoter dans les transports et les lieux publics n’est pas autorisé partout. De ce côté, il est important de renseigner de son côté pour connaître les détails des réglementations de chaque pays.

La Finlande, le Danemark, la Suède, la Norvège et l’Autriche interdisent la vente d’e-liquides nicotinés et la Belgique en interdit la vente sur Internet.

La Turquie de son côté interdit la vente et l’importation de cigarette électronique et tout produit qui lui est lié (comme les e-liquides). En passant les douanes turques, votre matériel vous sera confisqué.

En Afrique

L’Île Maurice est un cas un peu à part. Le vapotage n’y est pas interdit, mais la vente de produits du vapotage l’est. Malgré cela, certains voyageurs possédant une cigarette électronique se sont fait confisquer leur matériel en passant la douane du pays. Il est donc très conseillé de ne pas emmener votre matériel de vape dans le risque de le perdre.

Les Seychelles quant à elle interdisent la fabrication, la vente et la promotion des produits du tabac d’imitation et donc les produits liés au vapotage.

L’Égypte interdit l’importation de produits de vapotage sur son territoire. Votre matériel sera donc confisqué une fois arrivé à l’aéroport. Une interdiction de vapoter dans les lieux publics est également en vigueur.

Le Maroc et la Tunisie ont mis en place la Régie Nationale des Tabacs et Allumettes (RNTA). Cet organisme encadre le vapotage et définit le matériel qui est autorisé ou non à être vendu. La réglementation est différente dans les deux pays. Vous avez le droit d’avoir une cigarette électronique et vapoter y est autorisé. Mais l’achat de certains e-liquides n’est pas possible sur place.
Lors du passage à la douane, il est obligatoire de déclarer les différents produits de vapotage que vous avez sur vous, en précisant qu’il s’agit d’une consommation personnelle.
Il est préférable de s’orienter vers le consulat du Maroc ou de Tunisie pour avoir plus d’information concernant ce qu’il faut déclarer et dans quelles quantités.

En Asie

Le Japon considère les fumeurs et les vapoteurs de la même manière. Si vous voulez vapoter, vous allez devoir vous rendre dans les zones réservées aux fumeurs, même dans la rue.

Brunei, le Cambodge, les Émirats Arabes Unis, Hong Kong, l’Inde, la Jordanie, le sultanat d’Oman, Singapour, Taïwan, la Thaïlande et le Qatar interdisent strictement l’utilisation et l’importation de produits du vapotage.

Le Vietnam de son côté, interdit de fumer et de vapoter dans les lieux publics et le Liban interdit la vente et l’achat de cigarettes électroniques ainsi que le vapotage dans les lieux publics.

En Amérique du Nord

Au Canada, la vente de e-liquides nicotinés est interdite. Mais en fonction des différentes provinces, les réglementations peuvent changer. Comme dans l’Ontario où les e-liquides aromatisés sont interdits comme le fait de tester les produits en boutique.

Le Mexique interdit la commercialisation, l’exportation, l’importation et la circulation de la cigarette électronique et des produits du vapotage.

Aux Etats-Unis, la vente et la possession d’une cigarette électronique sont autorisées. Pour les e-liquides, comme au Canada, tout dépend de l’Etat dans lequel vous vous trouvez. Les réglementations changent en fonction de l’Etat et évoluent encore aujourd’hui. Par exemple, dans l’Etat de New-York ou dans le Michigan, les e-liquides aromatisés sont interdits ainsi que le test des produits en boutique.

En Amérique du Sud